REGLEMENT INTERIEUR

Article 1

Objet :

L’association RESPA SEUL a pour objet de lutter contre la solitude des personnes âgées isolées ainsi que des handicapés. Pour se faire, elle a mis en oeuvre diverses démarches pour apporter un peu de lumière à leur quotidien : ACCUEIL en famille, VISITES hebdomadaires, SORTIES CONVIVIALES mensuelles.

Article 2

Public visé :

– Les bénéficiaires sont des handicapés de tout âge ou des personnes âgées de 65 ans et plus sauf exceptions- isolées, souffrant de solitude, ne disposant pas de voiture.

– les bénévoles seront des familles (accueil Noël, fête des mères) ou des personnes

de tout âge (visites, sorties) disposant d’une voiture et soucieuses d’apporter un peu de joie à nos gramounes.

Article 3

Différentes ACTIONS :

a) ACCUEIL

Les jours de NOEL et de la fête des mères, douloureuses périodes de solitude, RESPA SEUL prévoit la mise en relations de familles bénévoles avec les personnes âgées isolées et les handicapés qui n’ont pas la chance d’être accueillie dans leur famille, ces jours-là.

Leur propre famille sera toujours à privilégier en cas d’invitation.

Les personnes âgées isolées seront dès lors invitées à contacter Respa Seul,  8 à 15 jours avant pour exprimer leur désir d’être accueillies. Le point fait, l’appel à bénévolat est alors exprimé pour recueillir les candidatures des familles. Celles-ci devront -le matin du jour J- aller chercher en voiture, puis offrir un repas, de l’amitié, de l’écoute et de l’attention à la personne accueillie.

 Elles devront aussi la ramener de la même façon à son domicile à l’heure convenue. Aucune compensation financière ne pourra être demandée puisqu’il s’agit de bénévolat. Ces familles pourront prolonger leur action par des invitations et visites ponctuelles.

b) VISITES HEBDOMADAIRES

Des visites hebdomadaires pourront être organisées par des « bénévoles de suivi » à un »bénéficiaire » de leur zone. Les bénévoles prendront contact téléphoniquement avec le bénéficiaire proposé, puis rendez vous pour une 1e rencontre durant laquelle, les souhaits du bénéficiaire seront exprimés pour les visites suivantes. Le bénévole choisira ceux qu’il peut lui rendre. Il peut s’agir de conversation libre, de jeux (dominos, scrabble, cartes etc…), de promenades (à pied ou en voiture), de pique nique, d’aller à une fête, à la médiathèque, d’inviter pour l’anniversaire etc…. La diversité des rencontres évitera la routine et la lassitude.

On évitera le soir, et on restera par discrétion dans le salon ou sur la terrasse. Le bénévole ne devra jamais prendre d’argent- même pour faire une course- du bénéficiaire. De même, il ne fera qu’à titre tout à fait exceptionnel, un brin de ménage, la cuisine, la vaisselle, une course etc…ce qui est du domaine de l’auxilaire de vie.

 Par contre, il signalera ce besoin aux responsables de l’association qui s’attacheront à l’aider dans ses démarches.

Le bénéficiaire, quant à lui -ne laissera jamais seul chez lui le bénévole et ne donnera, ni ne confiera de l’argent, ses clefs, sa carte bancaire (ou le code) ou tout objet de valeur. Il n’acceptera jamais quelque offre que ce soit, de service rémunéré ou de contrepartie financière proposée par le bénévole. Il devra d’ailleurs informer Respa seul de toute sollicitation de cet ordre.

Le bénévole demandera systématiquement téléphoniquement au bénéficiaire son accord avant ses visites, recherchant plutôt la régularité (-hebdo en moyenne- ) que la fréquence et pourra en modifier les jours et heures en fonction de ses disponibilités. Il évitera de donner ses « coordonnées personnelles » pour éviter le risque de dépendance et d’être importuné.

La durée approximative des visites pourra être annoncée d’avance afin de ne pas décevoir la personne âgée. En cas d’impossibilité une semaine -ou lors de vacances- un petit appel téléphonique de courtoisie est souhaitable. Il faudra aussi prévenir son bénéficiaire de son absence la semaine concernée.

De la même façon Respa seul sera systématiquement informé par le bénévole- par tel ou mail- après la 1e rencontre ET surtout en cas d’interruption définitive des visites

En cas de problème particulier ( besoin d’auxiliaire de vie, maltraitance, harcèlement, abus de tout sorte…) Respa seul devra en être informé pour rechercher les meilleures solutions et prendre éventuellement contact avec des partenaires compétents.

Aucune compensation financière (essence, tel…) ne pourra être demandée puisqu’il s’agit de bénévolat

c) SORTIES CONVIVIALES

Pour compléter le dispositif précédent (accueil, visites ) Respa seul a mis en place en 2014 des sorties conviviales mensuelles dans chaque grande zone de l’ile, sous l’autorité d’un responsable de zone, chargé d’organiser et d’animer

celles-ci.

Celui-ci s’entourera de bénévoles sérieux dotés de voitures pour co-voiturer au jour, à l’heure et au lieu choisi une moyenne de 3 bénéficiaires de leur secteur. (en général pour 10h avec départ vers 15H).

Si les rencontres peuvent être prévues sous kiosque au départ, il est souhaitable de rechercher des lieux d’accueil plus confortables pour nos gramounes ( C.A.S.E.S, petites maisons de retraite en partenariat). Le repas pourra être offert (restau, ferme auberge…) ou être pris sous forme de repas-partage, chaque participant apportant quelque chose (pour 2 pers) qui sera mis en commun, système qui a le mérite de valoriser nos gramounes. D’ailleurs, la recherche et valorisation constante de leurs talents est à promouvoir pour leur redonner le sentiment d’être utile-au groupe.

Même si nos « gramounes » apprécient surtout la communication, il sera prévu par le responsable de zone aidé par ses bénévoles une petite animation pour les distraire : chanteur, humoriste, conteur, poësie, pièce de théatre, soins…. Il pourra aussi être organisé de petites visites (lieu de culte, fête, médiathèque …) des projections (en CASE ou médiathèque) ou des jeux collectifs (loto quine, dominos…)

Le nombre de bénéficiaires invité dépendra du nombre de bénévoles disponibles au jour choisi (en moyenne 3 par bénévole et par voiture). Tous les bénéficiaires de la zone ne seront pas forcément invités à chaque sortie s’il y a un nombre insuffisant de voitures pour les co-voiturer. Le bénévole ne les prendra pas chez eux mais devant un lieu proche par respect et pour une raison de sécurité à l’égard des autres bénéficiaires co-voiturés.

Aucune compensation financière (frais d’essence-ou autres-) ne pourra être demandée de la part du bénévole. Il devra en outre comme les bénéficiaires prévoir sa propre couverture d’assurance. Par contre, il pourra bénéficier- comme chacun des participants àces sorties- des animations prévues. Le lieu d’accueil ou la nourriture proposée ne seront en aucun cas l’objet d’un coût quelconque, nos bénéficiares étant pour la plupart peu argentés et l’association vivant par souci d’indépendance sans aucune subvention.

d) ACTIONS COLLECTIVES

Des actions collectives -en concertation avec RESPA SEUL- pourront être organisées par des groupes ( établissements scolaires, associations, organismes caritatifs …) au profit de nos gramounes : financement, organisation et animation  de sorties, visites,

 etc…

De même Respa seul pourra décider d’organiser une collecte ou de la récupération de friandises pour en faire bénéficier ses bénéficiaires

Article 4

INFORMATION

L’information des médias est essentielle à promouvoir AVANT chacune de nos actions pour obtenir des bénévoles mais aussi des personnes s’offrant pour animer nos rencontres (conteurs, humoristes, acteurs, chanteurs, animateurs,  acteurs de soins etc…) Elle permet surtout d’informer les bénéficiaires de l’existence et des actions de notre association.

L’association pourra aussi participer à la tenue d’un stand d’information Respa seul à titre gratuit -lors de diverses manifestations ou dans des médiathèques

Article 5

COTISATION

Une cotisation de 10€/an minimum sera demandée à chacun, bénévole comme bénéficiaire pour être accepté comme membre à part entière de l’association. Elle pourra être révisée annuellement.

Les membres bienfaiteurs offriront une cotisation égale ou supérieure à 30€

Des membres d’honneur, pourront être nommés.